USA

New York City – Day 2

New York City map
En ce deuxième jour à New York, nous nous préparons pour visiter Time Square, le Rockefeller Center, la 5ème Avenue et Central Park.
Tout le monde grimpe dans les bus en direction de Time Square pour une matinée de libre et un dîner au Planet Hollywood de Broadway.

Time Square

Ma première impression ? Le monde et l’individualisme des New Yorkers. En effet, à Time Square, il y a une effervescence mais les gens ont l’air blasé. Ils tracent leur chemin sans avoir l’air de voir le monde autour d’eux. Et moi, je suis là, touriste à 100% avec mon appareil photo et mon sourie béat. 
💬 Minute barbante : Situé dans l’arrondissement de Manhattan, Times Square tient son nom de l’implantation du New York Times et toute sa rédac’ en 1904. 
Il devient rapidement un lieu culturel : music-hall, spectacles et théâtres se partagent les lieux. Il devient l’endroit où les grands rassemblements et événements se tiennent. Dans les années 30, suite à la Grande Dépression, Time Square perds de son éclat. Les peep-shows, sex-shops et la prostitution substituent aux music-halls… 
Ce n’est qu’entre 1994 et 2002 que le maire de la ville décide d’appliquer le tolérance zéro afin que tout délit, même mineur, soit réprimé et puni. Il a chassé les sex-shops, prostitués et délinquants en dehors de Manhattan. Ceux-ci ont fermés et déménagés vers les quartiers industriels : le Queens et Brooklyn.

Je regarde l’immensité des immeubles, les lumières et les panneaux publicitaires gigantesques … le fourmillement qui m’entoure, les hommes d’affaires en direction pour Wall Street qui se mêlent aux touristes chinois (stéréotypes … bonjour !). 
Il fait une chaleur étouffante en août à New York, je me prends une bouteille de Sprite à prix d’or ainsi que des Pretzel bites(of course !) et continue ma visite du coin. Je remarque que les music-halls proposent des affichent très intéressantes : The Beauty and the Beast, Tarzan, Wicked,… N’espérez pas arriver à Broadway sans avoir acheté au préalable votre ticket, vous risquerez très certainement de vous faire refouler car la représentation est sold out.


Il existe 3 possibilités d’obtenir un billet moins cher (car ça coûte un bras bien entendu) : 

  1. Faire la queue pour une Rush Ticket
  2. Gagner à la loterie des billets de Broadway
  3. Aller sur TKTS
Les Rush Tickets :
Certaines comédies musicales proposent des billets avec une réduction conséquente (entre 65% et 85%). Pour ce rendez-vous sur place 2 heures à l’avance et patientez en faisant la queue. Le billet est valable pour la prestation du jour même et vous ne pourrez en obtenir que 2 maximum par personne.
La loterie :
Aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe une loterie des billets de Broadway. De producteurs de comédies musicales ont mis en place cette loterie dans le but des susciter l’envie aux gens de venir voir leurs spectacles mais également pour offrir aux fans la possibilité d’assister aux prestations sans pour autant débourser une forte somme d’argent.
Vous pouvez donc obtenir un billet d’une valeur de 150 $ à 45 – 60 $. 
Ce qui en vaut la peine !
Les règles varient en fonction des spectacles mais en général c’est deux tickets par personne pour une représentation le jour même. Vous pouvez accéder au site de la loterie en cliquant ici
TKTS

TKTS :

Il s’agit de (4) points de vente de billets invendus de tous les spectacles. Les réductions peuvent aller de 40 à 50% ! Il est évident que les spectacles les plus populaires ne seront pas disponible aux TKTS étant donné qu’il ne reste probablement pas de billets invendus. 
👍 Conseil : Utilisez l’app TKTS et évitez le kiosque situé à Time Square qui est toujours bondé.

Continuons … Personnellement, je n’ai pas l’occasion d’assister à une comédie musicale, par contre, il approche midi et les jeunes ont faim. Direction le Planet Hollywood de Broadway ! L’équipe se regroupe dans le hall du restaurant où trône une statue de Rocky Balboa grandeur nature entrain de donner son plus beau crochet du gauche.

Planet Hollywood Broadway

Il faut avouer que le Planet Hollywood est une vraie caverne d’Ali Baba ! Tout comme son grand frère le Hard Rock Café, ce restaurant rassemble des trésors venant tout droit du milieu du cinéma regroupant ainsi des petits bijoux (originaux et répliques) de nos films préférés. 

C’est également à cet endroit que vous trouverez les célèbres empreintes des mains des stars sur les murs pour rappeler Hollywood Boulevard à Los Angeles. 

Avouez que vous aussi vous avez cherché à quelle star hollywoodienne 
vos mains étaient la réplique ! 🙋
 
💬 Minute barbante : La chaîne de restaurant a été créée par Bryan Kestner, ancien acteur ayant en sa possession des pièces de films qu’il souhaitait exposer tout en s’inspirant de la chaîne mondialement connue : le Hard Rock Café. L’enseigne voit le jour en 1991 avec le soutien de grandes pointures du grand écran : Sylvester Stallone, Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger… Bref des légendes !

👍 Conseil n°1 : En dépensant pour 30$ en alimentation vous bénéficierez d’une réduction de 10$ sur le prix d’achat d’un New York Pass. Si vous comptiez en acquérir un, c’est toujours ça de gagné. 
👍 Conseil n°2 : Dîner au Planet Hollywood, à l’entrée montrez votre Sightseeing Pass, vous aurez une réduction de 15$ sur votre addition et serez servis plus rapidement que les autres

The burger !

Donc ! Je me goinfre d’un énorme hamburger avec des frites de la taille d’une brique et du ketchup, je fais descendre le tout avec un verre XXL de Sprite avant de repartir vers le Rockefeller Center. Le Rockefeller Center est situé juste à côté de la 5th Avenue qui est la rue où le shopping est roi.

Mais avant le shopping, nous sommes devant cet immeuble de 260m de haut en plein cœur de la Grosse Pomme et nous nous apprêtons à monter en son sommet afin d’y découvrir une vue panoramique de la ville. Effectivement, le building en question offre au 70ème étage, 3 terrasses qui permettent d’assister à une vue à vous couper le souffle.
Et bien… en avant alors !
👍 Conseil : Vous avez la possibilité d’acquérir votre billet d’entrée en achetant le Sightseeing Pass ou directement sur le site du Top of the Rock. En acquérant votre entrée sur le site du building, vous aurez le choix entre un billet pour le panorama, un autre pour une expérience VIP du Top of the Rock ou une entrée pour une visite guidée du célèbre Rockefeller Center.

Rockefeller Center


L’ascension au 70ème étage est à elle-seule une attraction. En effet, le groom nous accompagne dans l’ascenseur (oui, ce boulot existe toujours) et nous invite à regarder vers le haut… le plafond est en plexiglas ! Je vous propose de voir l’ascension en vidéo ici : 


Bien entendu, l’arrivée débouche sur un magasin de souvenirs comme toujours aux États-Unis mais les terrasses du building offrent un panorama extraordinaire sur la ville. 

J’observe une jungle de buildings et tout en bas des fourmis qui grouilles, on est tellement haut que les gens sont des points minuscules. 

Panorama de New York 

Buildings

Empire State Building
Le plus impressionnant, et qui saute aux yeux, c’est la cassure qu’il y a avec cette immense étendue verte plus communément appelé Central Park. Nous en discuterons plus tard.

Central Park

Au pied du Rockefeller Center se trouve la statue dorée la plus célèbre et la plus prise en photo à Manhattan, paraît-il. Il s’agit de la statue « Prometheus » de Paul Manship que voici : 

« Prometheus » – Rockefeller Plaza

Vous devriez mieux la reconnaître en hiver car c’est à cet époque de l’année qu’elle est le plus photographié. Effectivement, la ville de New York y installe son immense patinoire ainsi que son magnifique sapin de noël annuellement allumé par une nouvelle super star. 

Iceskating rink & Christmas tree – Rockefeller Plaza

De là, nous avons droit à du temps libre sur la 5th Avenue qui est perpendiculaire à la place du Rockefeller Center à seulement quelques minutes de marche à peine. La 5th Avenue est le paradis des accros du shopping, on y retrouve toutes les marches avec des devantures aux tailles démesurées, les vendeurs de hot-dogs et pretzels ambulants mais surtout vous y trouverez l’Apple Store connu pour son apparence moderne. 
Il s’agit d’un cube de verre géant dans lequel il faut emprunter un escalier en collimations pour atteindre le store !

Apple Store – 5th Avenue

Plaza Hotel

Que serait la 5th Avenue sans son magnifique et historique Plaza Hotel ? Pour celui qui ne connait pas le Plaza Hotel, il vous sera probablement plus parlant si je vous parle du film « Maman, j’ai encore raté l’avion ». Le petit Kévin Mcallister est oublié par ses parents alors qu’ils partent en famille en vacances pour Noël, ce dernier se retrouve à louer une chambre, seul, dans le luxueuse hôtel de New York. 


Bref… Cet hôtel est fut construit en 1907 par Henry Janeway Hardenbergh et propose une cassure entre les gratte-ciels et le style architectural rappelant les châteaux français à l’époque de la Renaissance de ce bâtiment. Il a, entre-autre, été racheté par Donald Trump puis revendu à d’autres… Malheureusement, il ne m’a pas été offert de le visiter lors de mon séjour à New York mais l’architecture est si majestueuse de l’extérieur que j’en garde un souvenir des plus magiques. 

Juste en face du Plaza Hotel se trouve le célèbre Central Park aussi appelé Le Poumon de New York ! Une oasis de 341 hectares en plein centre de Manhattan. 

💬 Minute barbante : Central Park mesure environ 4 kilomètres sur 800 mètres et se situe dans Manhattan. Un budget annuel de plus ou moins 200 millions de dollars (soit 171.546 euros) est réservé pour l’entretien du parc. 

Le groupe du WEP se donne rendez-vous devant l’entrée du parc où nous allons nous engouffrer et y découvrir un lieu dépaysant dans une ville en perpétuelle effervescence. Des joggeurs empreintes les sentiers et longent les multiples étendues d’eau que Central Park possède. Des groupes de discussions, des jeunes qui se prélassent en été, des amoureux qui donnent à manger aux canards, etc… Ici, les New Yorkais (et les tourirstes) peuvent décompresser et se ressourcer non loin de la cohue-bohue de Manhattan. La richesse de ce parc tient de l’important travail que les paysagistes y ont apporté tel que pour les lacs artificiels dont le plus grand : le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir qui s’étend sur 0,43 km². 

Central Park vue du ciel
Central Park image satellite

Ce n’est pas tout, Central Park abrite un zoo ! Oui, oui … un zoo à Manhattan, celui d’où les animaux du dessin animé Madagascar s’échappent 😊 

Pour ma part, la visite du zoo n’était pas au programme, nous n’avons fait que visiter une petite partie du parc avant de remonter dans les bus et revenir à l’hôtel. 

Demain matin, je dois être debout de bonne heure afin de prendre mon vol New York – Atlanta / Atlanta – Houston. 


To be continued …



Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :